Passer au contenu principal

¤ Les débuts de l'école

Louis-Antoine BEAUNIER

Louis-Antoine BEAUNIER

1816 - 1835

Beaunier est certainement le directeur le emblématique de l'Ecole des Mines de Saint-Etienne, car il ne fut pas seulement le premier, mais surtout le fondateur. Il s'est battu pour que son projet de création d'école soit accepté et c'est à lui que l'on doit son implantation à Saint-Etienne. Il obtient la création de l'Ecole le 2 aout 1816 et il en est nommé directeur le 19 aout. Il est à la tête d’un projet. Il lui reste à louer des locaux, faire des travaux, trouver des professeurs… De fait, l’école ne peut ouvrir qu’officiellement en 1818.

Beaunier souhaitait une véritable école d’ingénieurs formés pour les mines et la métallurgie. La restauration de l'Ecole des Mines de Paris et la retiscence de l'administration relegue l'idéal de Beaunier a une école de seconde classe, destinée à ne former que des maitres mineurs, ce qui se traduit par le nom d'école des Mineurs.

Pourtant, le directeur Beaunier n'abandonne pas ses idées et autant qu'il le pu, il essaya de hisser son école aux meilleur niveau. Le reglement de 1831 lui donna raison, tout comme l'avenir

 Roussel-Galle souhaite véritablement faire de cette école une école d’ingénieurs de haut rang, avec une troisième année d'enseignement. Il réhausse le niveau d'admission, mais ses projets sont freinés par une grande instabilité des chaires de professeurs et par l’administration, et l'internat ne verra jamais le jour.

Il  restera surtout de son directorat le transfert de l’école. L’école, qui s’était déjà agrandie sur l’immeuble attenant, est trop limitée en surface et est surtout dépendante du loyer. Le directeur Roussel-Galle s’enquiert rapidement de nouveau locaux et son choix se porte une des plus belles demeure de la ville : le domaine de Chantegrillet. L’École mettra plusieurs années à acheter ce lieu et à l’aménager. L’école des Mineurs y est transférée en 1850. La symbolique traduit un état de fait, l’école des Mineurs est devenue une école renommée qui se destine à former plus que des maitres mineurs.

(Emmanuel-)Louis GRUNER

Emmanuel-Louis GRUNER

1852-1858

 

 

Le directeur Gruner s'interesse surtout à l'enseignement à l'Ecole et favorise la pratique en develloppant notamment les voyages d'instruction : il instaure un deuxieme voyage, en fin de premiere année. Afin de develloper le travail pratique, Gruner est lui aussi favorable à un cursus triannuel, pour qu'au moins six mois soit consacré au travail au fond des mines, dans les usines de fer et dans les laboratoires de chimie.

Emmanuel-Louis Gruner fonde, à Saint-Étienne, la Société de l'industrie minérale, le 29 avril 1855, et en devient le premier président.