Louis-Antoine BEAUNIER

image_739.jpg
Né à Saint-Aspais de Melun le 15/01/1779
Meurt le 20/08/1835

Fondateur de l'École, professeur et premier directeur (19 aout 1816 - 20 août 1835)


Beaunier fit partie de la première promotion de l’École des Mines de Paris. Il commence sa carrière avec le levé du bassin houiller de la Sarre. Il y fut, en outre, chargé de diriger l’usine et les mines de Geislautern. Élevé à la première classe de son grade le 1er janvier 1816, M. Beaunier fut chargé d’un arrondissement, comprenant les départements de la Nièvre, du Cher, de l’Allier et de Saône-et-Loire. On lui confia, de plus, le service du département de la Loire, conjointement avec M. de Gallois. Il fonde et dirige l’École des mineurs de Saint-Étienne, de 1816 à sa mort. Parallèlement, il développe à la Bérardière la fabrication d’aciers fondus avec des fers français (1819-1823), puis créer le premier chemin de fer. Une ordonnance du 30 juin 1824 approuva le tracé et les plans dressés par M. Beaunier, pour une longueur développée de 23 kilomètres de Saint-Etienne à Andrezieux. La ligne est ouverte en août 1827.


Beaunier, Louis-Antoine (1779-1835), “Mémoire sur la topographie extérieure et souterraine du territoire houiller de Saint-Etienne et de Rive-de-Gier (département de la Loire) / par M. Beaunier,...,” Bibliothèque Numérique - ENSM.SE, accessed November 20, 2012, https://bibnum.emse.fr/items/show/33.
Les planches sont consultables sur le site des archives départementales de la Loire :
http://www.archinoe.net/cg42/index.php/rechercheTheme/requeteConstructor/9/1/R/0/0