L'Ecole des Mines à Chantegrillet

chantegrillet2.jpg
chantegrillet3.jpg
chantegrillet4.jpg
chantegrillet5.jpg
chantegrillet6.jpg
chantegrillet1.jpg
chantegrillet7.jpg
chantegrillet8.jpg
chantegrillet9.jpg
chantegrillet10.jpg
chantegrillet11.jpg
chantegrillet12.jpg
chantegrillet13.jpg
chantegrillet14.jpg
chantegrillet15.jpg

Roussel-Galle, directeur de l’École de 1836 à 1852, considère comme une nécessité le transfert de l’école des mineurs, situé alors devant l’actuelle préfecture. Dès 1845, il porte son intérêt sur la belle position de Chantegrillet, situé aujourd’hui près du jardin des plantes. L’achat du domaine de 123 987 mètres carrés a lieu en 1848. Le transfert a lieu à la rentré 1850. La propriété comprend le château de la famille de la Chance, une des plus belles demeures de Saint-Étienne. Ce bâtiment, à deux étages, est uniquement affecté aux logements du directeur et des professeurs. Les autres bâtiments sont formés principalement d’un espace rectangulaire à deux étages, de 38,65 m de long sur 8,80 m de large, auquel se rattache perpendiculairement, un autre bâti de 30 mètres de long, formée d’un rez-de-chaussée sur sous-sol, qui renferme alors les six salles d’études des élèves et la bibliothèque.

 Le bâti est réaménagé puis à de multiples reprises agrandies pour faire face à la hausse des effectifs des promotions et les besoins accrus de place pour les laboratoires. Mais l’école est située au-dessus des concessions minières et depuis 1868, les directeurs se plaignent des affaissements qui provoquent des dégradations sur le château et les laboratoires,

 En 1902, les professeurs Friedel, Liénard et Étienne partent à l’étranger visiter d’autres écoles des Mines et trouvent le niveau d’installation supérieure à Chantegrillet. Dès lors, il est décidé d’agrandir et de moderniser l’école de Chantegrillet. Mais plusieurs options sont possibles : agrandir l’école en lui adjoignant de nouveaux bâtiments soit dans la continuité soit dans la prairie au nord du château, ou une construction nouvelle, soit dans le domaine de Chantegrillet soit sur un emplacement neuf. Dès 1907, et avec l’arrivée de Friedel à la tête de l’École, le projet se réoriente sur une reconstruction sur place. Le début des travaux débute en 1914, et est donc immédiatement interrompu. Après-guerre, de nouveaux projets sont étudiés et il est décidé que l’école s’installera au 158 cours Fauriel.