(Emmanuel-)Louis GRUNER

gruner1.jpg
Né à Berne (Suisse) le 11/05/1809
Meurt le 16/03/1883

Directeur de l'École des Mineurs du 7 février 1852 jusqu'au 15 novembre 1858


Né le 11 mai 1809, mort Inspecteur général de première classe en retraite, le 10 mars 1883. Promotion 1828 de Polytechnique. La partie essentielle de l’œuvre de Gruner concerne la métallurgie : elle se trouve dans de nombreux Mémoires qui devaient être condensés dans ce Traité de Métallurgie dont il n’a pu faire paraître avant sa mort que le Tome I et la première partie du Tome II. Il cultiva la Géologie avec un égal succès. Nous aurons à reparler des principaux de ses travaux dans cette catégorie, tels que sa Carte géologique de la Loire et ses topographies des bassins houillers de la Loire et de la Creuse. Sa vie s’est presque entièrement écoulée dans les Écoles des Mines.
Il fut professeur à Saint-Etienne de 1835 à 1848, puis directeur de 1852 à 1857. Il quitte Saint-Étienne pour rejoindre l’École des Mines de Paris, où il est nommé au 15 novembre. Il y professe jusqu’en 1872, et remplit en même temps les fonctions d’Inspecteur de l’École de 1862 à 1870. La méthode et la philosophie de son enseignement accroissaient singulièrement l’importance des riches données techniques qu’il y répandait. Il acheva sa carrière administrative en présidant le Conseil général des Mines de 1872 à 1879. Dans cette existence si digne et si pleine, on ne doit pas oublier la création, en 1855, de la Société de l’Industrie minérale, dont la vitalité fait honneur à son fondateur.

Fiche Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel-Louis_Gruner

Fiche annales.org : http://www.annales.org/archives/x/gruner.html


Bibliographie SUDOC